Close

La salle de chirurgie

La visite :

Généralement séniorisée ou partagée avec un sénior

  • Voir tous les patients tous les jours :
    Examen général : Douleurs, TVP, fièvre, respect de la décharge, pansement, plâtre
    Drains : quantité, couleur, ablation selon consignes post-op
  • Biologie
  • Radio post op
  • Début de la kiné
  • Mettre des mots dans les dossiers
  • (Re)faire les prescriptions
  • Faire les papiers de sortie
  • Faire les CRH

En dehors de la visite et de la CV :

  • Ce qui ne peut pas attendre :
    Rachis neurologique
    Ischémie de membre
    Toute douleur résistante aux antalgiques (syndrome des loges, fracture sur matériel)
    Hémorragie abondante par la cicatrice ou drain très productif
    Toute douleur thoracique, désaturation, dyspnée (faire faire ECG par l’IDE et demander angio-TDM au moindre doute)
    Globe urinaire à sonder
    Douleur abdominale fébrile ou avec vomissements
    Médecin présent pour un avis
  • Les urgences vitales :
    Etat de choc hémorragique, désaturation importante, ACR, crise convulsive tonico-clonique,…
    Appeler l’anesthésiste ou le réanimateur si l’infirmière ne l’a pas déjà fait avant d’arriver sur les lieux
    Se déplacer systématiquement
    Evaluer la nécessité d’une prise en charge chirurgicale (hémorragie) et appeler le sénior de garde et l’anesthésiste
  • Ce qui peut attendre :
    Examens réalisés (imagerie)
    Prescription manquante
    Famille de patient souhaitant des informations

La CV :

Revoir les problèmes de la journée avec les infirmières de la salle.
Revoir les biologies, les radios, les examens demandés le matin
Revoir uniquement les patients à problème
Voir les familles des patients

Voir les entrants pour les blocs du lendemain pour :

  • Vérifier l’intitulé de l’intervention et le côté avec le patient
  • L’imagerie présente dans le dossier
  • La peau en regard de la voie d’abord
  • Pas de fièvre ni évènement intercurrent depuis la dernière consultation
  • Tout marquer dans le dossier
  • L’anesthésiste fait les prescriptions pré-opératoires

Les papiers de sortie :

CRO
CRH
Codage

Les médicaments :

Reprendre les traitements personnels dès que possible
Privilégier la voie per-os

  • Anticoagulants :
  • Antalgiques :
    • – La base :
      Paracetamol 1 g x4/j
      Tramadol 100 mg LP x2/j ou 50 à 100 mg x4/j
      Acupan 20 mg x6/j
      Morphine 10 mg SC x4/j si EVA > 4
      PCA morphine posée et gérée par les anesthésistes et l’équipe anti-douleur
    • – AINS :
      Pendant 2 à 5 jours max en post opératoire ou post fracture
      Non contre-indiqués en contexte septique sous couverture antibiotique
      Ibuprofène 200 mg 1 à 2 cp x3/j (max 1200 mg/j)
      Ketoprofène 75 mg x4/j
      Profenid LP 200 mg x1/j
    • – Titration morphinique IV :
      Pour les réductions aux urgences
      3 mg/5min (2 ou 1 mg si poids < 60kg ou âge > 65 ans) jusqu’à EVA ≤ 4
      Dose alerte : 20 mg = prévenir l’anesthésiste + rechercher une cause de douleur résistante
      Peut être réalisée aux urgences ou en salle de réveil avec surveillance stricte : SpO2, FR > 12 et échelle de sédation
    • – Titration morphinique PO :
      Dose de charge : 10 mg à renouveler toutes les heures (pendant 4h max) jusqu’à EVA < 4
      Total des doses de charge = dose à donner toutes les 4h- Relai morphinique :
      Morphine LP (toutes les 12h ou 24h selon le produit) = Dose totale des 24h de titration
      Interdoses LI = 1/6 à 1/10 de la dose totale de titration
    • – Surdosage :
      Si FR < 10 ou échelle de sédation > 1
      Naloxone/Narcan IV : diluer à 0,04 mg/mL
      Bolus de 1 mL/3minutes jusqu’à EVA > 10
      Entretient par 5 mL/h IVSE
  • Antibiotiques
  • Autres