Close

DIU d’arthroscopie

Organisation

L’objectif de ce diplôme est d’assurer la formation des praticiens en arthroscopie.
Ce DIU dispense uniquement une formation théorique.
Néanmoins, un stage de 6 mois validé est nécessaire pour l’obtention du diplôme.
Il est organisé par la Société Française d’Arthroscopie.
C’est un diplôme interuniversitaire.

Trois séminaires dans l’année sont organisés, généralement du jeudi (à partir du matin ou de l’après-midi), au samedi midi.
Les lieux des séminaires changent chaque année. A titre indicatif, pour l’année 2017-2018, les séminaires ont eu lieu à Versailles, à Nîmes et à Marseille.

Chaque séminaire a un thème particulier :
– Séminaire sur l’arthroscopie du genou
– Séminaire sur les généralités et autres articulations
– Séminaire sur l’arthroscopie de l’épaule

Dans chaque séminaire, il y a des intervenants de l’assistance publique et des intervenants du secteur privé.

Les interventions sont de qualité et orientées sur les techniques opératoires, avec vidéos d’interventions à l’appui.

Détails

Horaires :
3 séminaires dans l’année, généralement le jeudi (à partir du matin ou de l’après-midi), vendredi et samedi (jusqu’à midi).

Prix pour un interne : 290€ + inscription faculté (prix variable)

Facultés : Aix-Marseille, Bordeaux, Brest, Caen, Clermont Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Nancy, Nice, Nîmes/Montpellier, Paris VII, Paris XIII, Rennes, Rouen, Strasbourg I, Toulouse, Tours, Versailles Saint Quentin.

Inscription :
– Sur le site d’une des facultés. Pour Paris VII, sur le site :

https://formation.univ-paris-diderot.fr/formations/diu-arthroscopie
http://www-smbh.univ-paris13.fr/formations/du-diu/74-specialites-chirurgicales-anesthesie-reanimation/498-diu-arthroscopie.html

– Lettre de motivation + CV + Carte d’identité + Diplôme DCEM + lettre signée par le maître de stage qui s’engage à vous former et précise les modalités du stage.
– Nombre restreint d’inscrits sur toute la France à 100 étudiants (20 pour la faculté paris VII). Candidater courant juin.

Examen :
1 épreuve théorique mi-juin, 1 mémoire à rendre (25 pages minimum le 1 er juillet) et envoyer la grille d’évaluation du stage en septembre.
Théorie à l’écrit : Deux questions par séminaire : 1 question de cours et 1 cas clinique. Au total, 6 questions.
Les modalités peuvent changer chaque année

Exemple de question :
Les annales des années précédentes sont disponibles sur le site de la SFA :
http://www.sofarthro.com/le-congres/diu/cours-et-annales

Validation :
Avoir 10 au stage, au mémoire et à l’écrit.
Si moyenne supérieure à 10 mais une des notes inférieure à 10, diplôme non validé.
Les résultats sont disponibles courant septembre.
Complément : si on valide la présence aux séminaire et stage, si vous avez 10 à l’écrit mais pas au mémoire et inversement il est possible de redoubler l’année suivante, il faudra juste payer les frais d’inscription et repasser l’épreuve qui n’a pas été validé sans avoir à refaire le stage ou les séminaires (les inscriptions doivent obligatoirement se faire sur des années consécutives) 

Programme du DIU : http://www.sofarthro.com/le-congres/diu/programme-general

Voici, la liste des tuteurs de stage :
http://www.sofarthro.com/le-congres/diu/stages-et-formateurs

Conclusion

Au total, DIU exigeant en termes de temps et de travail (notamment la partie théorique à apprendre) mais très intéressant et formateur. Ne pas hésiter à le faire en deuxième partie d’internat pour profiter au maximum du stage et d’avoir déjà des connaissances théoriques. Trouver un maître de stage assez tôt pour envisager un projet de recherche intéressant.
Il est aussi possible de le faire jeune semestre et d’apprendre beaucoup en se motivant et en travaillant dès le début. 

Toute information complémentaire est disponible sur le site de la SFA :
http://www.sofarthro.com/congres-formations/diu

Merci à P.A BOUCHÉ pour la rédaction
et le complément par V. HOUSSET